L'origine de la cuisine libanaise

L'origine de la cuisine libanaise

Bien que l'on ait pu voir que la cuisine libanaise avait été particulièrement influencée au fil des siècles par les différents peuples installés pour des périodes plus ou moins longues sur son territoire, elle garde tout de même son origine propre et une particularité qui fait d'elle ce qu'elle est aujourd'hui malgré ses pérégrinations et ses mutations avant de parvenir jusqu'à nous.
Il faut remonter aux origines du Liban et à sa géographie pour en apprendre plus en ce qui concerne la tradition de ses plats.

Pays montagneux par excellence, le Liban possède toutefois un climat tempéré idéal qui lui permet d'offrir fruits et légumes presque à volonté toute l'année. Il en résulte aujourd'hui une cuisine variée et cosmopolite des plus savoureuses. Déjà dans la Bible, il était fait mention du pays de Canaan (ancien Liban) et de la grande finesse de sa gastronomie.

Mais avant d'intégrer les plats et les mezzes que nous connaissons aujourd'hui, la cuisine du Liban est issue des traditions montagnardes du pays et composée de plats simples à base essentiellement de légumes.
Ce n'est qu'une fois le brassage culturel entamé que les viandes confites et autres poissons se sont invités dans les assiettes.

À l’image du climat et de la vie des paysans de l’époque, il était nécessaire qu’ils puissent cuisiner avec les aliments disponibles sur place et facilement. Or il est plus simple de consommer ou de faire cuire des légumes que de chasser et de mettre à mijoter des morceaux de viande.
Les légumes et les fruits ont donc été consommé d’abord grossièrement avant de voir s’ajouter différentes épices et plus tard des protéines sous forme de produits issus des animaux.
L’origine de la cuisine du Liban se trouve donc haut perché dans les montagnes et dans chaque rayon de soleil qui permet aux légumes de pousser sous le climat de ce pays méditerranéen.