La pâtisserie

La pâtisserie

Très réputée surtout en période de Ramadan, les pâtisseries libanaises offrent à la manière du reste de la cuisine de ce pays, une variété incomparable.
Il s’agit de petits gâteaux et de petites préparations très sucrées souvent à base de miel et d’amande qu’il est possible de déguster en dessert, mais aussi au café ou avec un cocktail de jus de fruits.
Diffusée à travers tout le Moyen Orient, la tradition pâtissière du Liban est de plus en plus connue à travers le monde. Pour en avoir un petit aperçu, il suffit de s’attabler dans un restaurant et de consulter la carte sur laquelle vous pourriez trouver.
Parmi les plus grandes spécialités le ?baklaoua est constitué de fines couches de pâte beurrées ou huilées et intercalées avec un mélange de fruits secs moulus et concassés. C’est un dessert très long à fabriquer mais qui se retrouve dans la plupart des pays du Moyen-Orient.
Le maamoul est un gâteau aux formes très caractéristiques fourré soit avec des noix, des pistaches ou bien encore des dattes.
L'?awamat est l’équivalent du beignet traditionnel français et se fabrique suivant le même principe de recette.
Les ?knéfés quant à eux sont de petits gâteaux de fromage sucrés qui se mangent chauds et nappés de sirop.
Si vous aimez les épices choisissez de déguster un ?moghli, dessert aux saveurs multiples, composé de farine de riz, d’amande, de pignons ou de pistaches concassées.
Le ?katayef très graphique est également un dessert emblématique du Liban. Il est réalisé autour d’une pâte à crêpes farcie de lait, de pistaches ou de noix.

Si vos goûts en matière de fin de repas vont donc plus facilement vers le sucré et surtout le gourmand, n’hésitez pas une seconde et venez découvrir la cuisine généreuse venue du Liban pour mettre du soleil et des épices dans votre bouche.